Aspersion lors des funérailles

Q – Dans notre milieu, le prêtre fait une aspersion d’eau bénite sur le cercueil ou l’urne, au début de la célébration, en plus de celle qui est faite normalement au moment du dernier adieu. Est-ce une pratique qui contrevient aux règles liturgiques?

R – On observe effectivement cette pratique, parfois, notamment quand l’accueil se fait à l’arrière de l’église. Cependant, une note du livre La célébration des obsèques – Nouveau rituel des funérailles (Desclée-Mame, 1972) mentionne ceci : « Il vaut mieux réserver l’aspersion avec l’eau bénite pour le dernier adieu. » (cf. p. 17, no 45). Cette même remarque est reprise dans le livre Dans l’espérance chrétienne, à la page 78. Ainsi, sans interdire expressément cette pratique, le rituel ne la recommande pas.