Messes mensuelles pour les défunts

Q – Dans notre milieu, il est d’usage de célébrer tous les mois une messe pour les défunts, au lieu de faire une seule commémoration durant l’année. Est-ce une pratique acceptable?

R – Quelques passages de la Présentation générale du Missel romain apportent des pistes de réponse à cette question. À l’article 355 de ce document, on peut lire ceci : « [On] ne prendra pas trop souvent les messes pour les défunts, car toutes les messes sont offertes aussi bien pour les vivants que pour les morts, et chaque prière eucharistique comporte la mémoire des défunts. » Toujours dans la PGMR, les articles 379 à 385 donnent de précieuses indications sur la pratique de la messe des défunts. L’Ordo indique clairement que « sauf dans des circonstances particulières, elles [les messes des défunts] ne sont permises que les jours de féries ou de mémoire facultative durant le temps ordinaire ».

Rien ne semble donc interdire la pratique décrite dans la question, si elle est faite en tenant compte des restrictions indiquées dans la PGMR.