Ordo 2018 - erreurs et modifications à signaler

En dépit d’un travail de révision rigoureux, des erreurs et des coquilles demeurent toujours possibles dans l’édition imprimée de l’Ordo liturgique annuel. Le cas échéant, nous vous les signalerons dans la présente page. Si vous découvrez d’autres erreurs qui ne figurent pas ci-dessous, nous vous serons reconnaissants de nous les signaler. Nous vous invitons à porter une attention particulière aux pages indiquées pour les lectionnaires et aux références bibliques des lectures, de même qu’aux citations bibliques, pour les dimanches et solennités. En raison de l’arrivée des nouveaux lectionnaires en 2016, ces éléments ont été mis à jour, mais quelques oublis demeurent possibles.

Par ailleurs, il peut arriver que des modifications (nominations d’évêques, notamment) n’aient pu être intégrées à l’édition imprimée, lorsque les informations nous parviennent après la date de tombée. Ces ajouts ou modifications seront également intégrés à cette page, avant d’apparaître dans la prochaine édition de l’Ordo. Ici aussi, n'hésitez pas à nous signaler toute erreur ou ommission, afin que nous fassions les corrections nécessaires.


 p. 125, 8 décembre — La référence au psaume est Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4 (ce qui suit le 4 est de trop).

p. 130, 14 décembre — La référence à la première lecture est Is 41, 13-20 (plutôt que 42).

p. 131, 15 décembre — MODIFICATION : Mgr Mark Andrew HAGEMOEN est maintenant évêque titulaire (2017) de Saskatoon (et non plus de Mackenzie-Fort Smith)

p. 132, 17 décembre — Le répons du Cantique biblique devrait se lire ainsi : Mon âme exulte en mon Dieu. (C’est le répons de l’ancien lectionnaire qui a été oublié.)

p. 132, 17 décembre — Pour la célébration diocésaine, linscription devrait se lire ainsi : Cette année, on ne peut pas célébrer l’anniversaire de la dédicace de l’église cathédrale du PRÉCIEUX SANG (1905). (Les dimanches de l’Avent ont préséance sur les solennités propres.)

p. 150, 2 janvier — Les pages indiquées pour le lectionnaire férial (LF) devraient être 107-110 (et non 107-109).

p. 154, 8 janvier, Baptême du Seigneur, MISSEL ROMAIN — Le Gloria est chanté (ou récité) pour le Baptême du Seigneur, puisque c'est une fête (cf. PGMR no 53).

p. 154, 8 janvier, Baptême du Seigneur, LECTIONNAIRE — Outre la lecture d’Isaïe, un deuxième choix est possible dans le lectionnaire : 1 Jn 5, 1-9.

p. 162 — Dans le dernier paragraphe du texte sur la Semaine de l’unité des chrétiens, il est question des prières du 2e dimanche du temps ordinaire. En fait, comme ce dimanche est le 21 janvier, c’est plutôt le 3e dimanche du temps ordinaire.

p. 177, 8 février — La référence de l’évangile devrait se lire comme suit : Mc 7, 24-30 (chapitre manquant).

p. 195, 4 mars, 3e dimanche du Carême — au lieu de la préface propre no 14, il faudrait lire : Pf. du Carême nos 8 ou 9.

p. 196, 5 mars — La référence au psaume devrait se lire comme suit : Ps 41 (42); 42 (43).

p. 198, 11 mars, 4e dimanche du Carême — au lieu de la préface propre no 15, il faudrait lire : Pf. du Carême nos 8 ou 9.

p. 201, 18 mars, 5e dimanche du Carême — au lieu de la préface propre no 16, il faudrait lire : Pf. du Carême nos 8 ou 9.

p. 232, 2 avril, lundi dans l'octave de Pâques — La référence de la première lecture devrait se lire : Ac 2, 14.22b-33 (au lieu de 32).

p. 238 — Célébrations diocésaines, Prince George, coquille linguistique : « patronne » devrait avoir deux n.

p. 242, 17 avril — Pour la mémoire obligatoire de Ste Kateri Tekakwitha, les références aux lectures auraient dû être celles du lectionnaire sanctoral (LS) : Sg 9, 9-11.13-18 ou Rm 12, 1-2; Ps 118 (119); Mt 12, 46-50. Lorsqu’il s’agit d’une mémoire obligatoire du calendrier canadien, on privilégie les lectures du LS (ce qui n’est pas le cas pour les mémoires facultatives des bienheureux et bienheureuses, où l’on peut privilégier la lecture continue du lectionnaire férial).

p. 245, 23 avril — Les références bibliques sont les suivantes : Ac 11, 1-18; Ps 41 (42); Jn 10, 1-10. Les pages indiquées pour le lectionnaire sont bonnes.

p. 247, anniversaires — Mgr Terrence Prendergast, archevêque titulaire à Ottawa, est aussi administrateur apostolique à Alexandria-Cornwall.

p. 251, 30 avril — Pour la mémoire de Ste Marie de l’Incarnation, les références aux lectures devraient celles du LS : Is 58, 6-11 ou Ep 3, 14-19; Ps 33 (34); Mt 1-12a. (C’est le même principe que ci-dessus qui s’applique.)

p. 257, 7 mai — La référence à l’évangile aurait dû se lire comme suit : Jn 15, 26 — 16, 4a (le a est manquant).

p. 258, Anniversaire MODIFICATION : Mgr Daniel J. Miehm, inscrit comme évêque auxiliaire à Hamilton, est maintenant (2017) évêque titulaire à Peterborough.

p. 271, 21 mai — Dans la référence au psaume, le b devrait être en petite capitale.

p. 292, 16 juin — MODIFICATION : Anniversaire d'ordination épiscopale à Saint-Hyacinthe : Mgr François Lapierre, p.m.é., est maintenant évêque émérite (2017).

p. 322 — Célébrations diocésaines, Antigonish, coquille linguistique : « patronne » devrait avoir deux n.

p. 365, 26 septembre — La référence à la deuxième lecture proposée avant le psaume devrait être Rm 8, 31b-39 (et non Ro).

p. 359, 17 septembre AJOUT : Saint-Hyacinthe - anniversaire de l'ordination épiscopale et de l'inauguration du ministère pastoral  (2017)  de Mgr Christian Rodembourg, M.S.A., comme évêque titulaire.

p. 369, « Collecte des évêques pour l’Église du Canada » — Le texte encadré avait été modifié en 2016, mais par inadvertance, c’est ici le texte antérieur qui a été inséré. Le texte encadré devrait se lire comme suit : 


Besoins de l’Église au Canada 

Chaque année, les évêques du Canada lancent un appel pour de l’aide financière. Cette collecte aide chaque diocèse à s’acquitter de sa contribution annuelle à la conférence épiscopale nationale et à son assemblée épiscopale régionale respective (de l’Atlantique, du Québec, de l’Ontario et de l’Ouest). Tout montant supplémentaire amassé pendant cette collecte est mis à la disposition du diocèse pour ses propres besoins pastoraux.

 La journée de la collecte, une intercession appropriée peut être ajoutée à la prière des fidèles.

 La Conférence des évêques catholiques du Canada est l’assemblée nationale des évêques catholiques. Contribuer à cette collecte est un acte de collaboration avec les évêques dans leur ministère d’enseignement, de sanctification et de gouvernement pastoral.

« […] des épreuves et faveurs que Notre-Seigneur vous fait […] sont les voies par lesquelles il a voulu que les saints Apôtres et Disciples aient fondé et établi son Église. Il a fait la même grâce à celle du Canada, laquelle y ayant pris toute sa force et son accroissement, ne s’est soutenue et maintenue que par la patience et longanimité à souffrir dans une grande paix en union à Notre-Seigneur, tout ce qu’il lui a plu permettre. » – SAINT FRANÇOIS DE LAVAL, premier évêque de la Nouvelle-France, extrait d’une lettre adressée au vicaire général du diocèse de Québec, le 15 février 1686


p. 371 — 2 octobre, célébration diocésaine : Saskatoon (en non Sakatoon).

p. 375 — Célébrations diocésaines, Regina et Vancouver, coquilles linguistiques : « patronne » devrait avoir deux n.

p. 415 — Le nom de Mgr Robert KASUN, c.s.b., évêque auxiliaire à Toronto est malencontreusement inscrit avec une faute (Casun).