Printemps 2011, no 205

Devenir chrétien aujourd’hui : Le Rituel de l’initiation chrétienne des adultes

Liminaire / Table des matières

Chère lectrice et cher lecteur, il faut prendre acte d’une vérité singulière sur la vie chrétienne : « On ne naît pas chrétien, on le devient. » (Tertullien, De testimonio animæ) Ce qui signifie que le christianisme est envisagé comme une foi et une pratique auxquelles on accède en y étant initié. L’initiation chrétienne est remise en perspective dans la foulée de la réforme liturgique de Vatican II (Sacrosanctum Concilium, no 64). L’expérience engagée est en lien avec le mystère pascal du Christ et comporte des significations ethnologiques et anthropologiques.

Le Rituel de l’initiation chrétienne des adultes (RICA), édition définitive francophone publiée en 1996, démontre bien l’unité foncière de l’initiation chrétienne, qui comporte trois sacrements : le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Ce faisant, le Rituel démontre que le catéchuménat fait partie de l’initiation chrétienne, laquelle est une initiation à la fois doctrinale, morale et rituelle. Enfin, le RICA démontre que l’Église tout entière est initiatrice.

Dans ce numéro de Vivre et célébrer, conscient que le travail de mise en œuvre du RICA est loin d’être terminé, le comité d’orientation a souhaité revisiter la ritualité proposée par ce document et relire quelques expériences vécues dans sa mise en œuvre. Ainsi, Suzanne Desrochers ouvre le dossier avec un article fort intéressant qui présente la situation de l’initiation chrétienne des adultes dans les diocèses québécois (d’ailleurs, un important colloque sur le catéchuménat se tiendra à l’automne 2 011). Gilles Drouin présente le Rituel proprement dit, encore trop peu connu. Alain Roy, quant à lui, répond à une question choc : quelle est l’utilité du RICA pour les paroisses ? Suivent enfin deux articles qui s’attardent à autant d’étapes rituelles de l’initiation chrétienne des adultes : les rites d’entrée en catéchuménat, présentés par Marie-Josée Poiré, et les rites de l’appel décisif, par Robert Richard.

Dans ce numéro, les fiches portent sur le lectionnaire de Carême A, le lieu de la célébration de la messe chrismale, l’usage des rameaux lors du dimanche des Rameaux et de la Passion, et l’utilisation (ou non) de la clochette au cours du récit de l’institution eucharistique.

Les chroniques proposent d’intéressantes pistes d’exploration sur l’expérience catéchuménale au sein de la communauté paroissiale et dans son rapport avec l’instance diocésaine. Deux témoignages enrichissent cette section : celui d’un néophyte et celui d’une accompagnatrice. Une dernière chronique nous propose quelques regards sur la messe d’action de grâce célébrée au stade olympique le 30 octobre dernier, dans la foulée de la canonisation du frère André. Pour compléter ce numéro printanier, nous portons à votre connaissance le Rapport annuel 2009-2010 de la Commission épiscopale de liturgie et des sacrements, nous vous proposons la recension d’un livre et vous suggérons un film.

Bonne route de Carême et bonne lecture !

Joël Chouinard, rédacteur en chef